FUSHIMI INARI TAISHA de Kyoto-Fushimi

Mis à jour : avr. 27


Ce sanctuaire shintoïste qui apparaît dans le film "Mémoires d'une geisha" a été fondé en 711 et dédié aux dieux de l'agriculture, et précisément à Inari, le kami (divinité) des céréales des fonderies et du commerce. Il est aussi gardien des maisons ou yashiki-gami et veille particulièrement à la culture prospère du riz.




Le sanctuaire est connu pour ses milliers de toris (porte traditionnelle shinto) vermillon, plus de dix mille sur le site qui ont été  généralement offerts par les familles d'agriculteurs et entreprises, chaque tori est donc gravé du nom de son donateur.











Inari est souvent symbolisé par un renard, que celui-ci soit considéré comme son messager ou comme la divinité elle-même.




Situé à Fushimi au sud de Kyoto, vous pouvez vous y rendre facilement et rapidement en métro (arrêt n° KH34 "Fushimi inari" sur la Keihan line),

mais tout AUSSI rapidement à vélo (peu le savent ou osent, peu d'agents de voyages le savent ou le proposent)..


Il suffit de prendre bien soin de traverser les voies ferrées de la gare de Kyoto par l'unique rue qui passe au-dessus des voies dans ce coin vers le sud, HIGASHIOJI dori + ensuite suivre la rue HONMACHI dori et descendez-là... vous tombez sur le FUSHIMI INARI TAISHA, impossible de le rater, on le "sent" en arrivant : le quartier s'anime. Un grand parking à vélo vous attend à l'entrée, dissimulé derrière un grand mur.


Gratuit. Prévoir de bonnes chaussures car ça grimpe ! les toris sont alignés par milliers sur des chemins en escaliers.



source image :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Inari_(divinit%C3%A9_japonaise) photo statue.



#fushimiinaritaisha

#fushimiinari

#tori

#memoiresdunegeisha

#sanctuaire

0 vue
Voyages au Japon
Voyages au Japon
Voyages au Japon

Photographies Mers & Mondes 

Histoire-de-Naviguer

  • Facebook

 © 2020 histoire-de-voyager.com

Informations légales 

Paiements sécurisés