Au Japon les biscuits Mikado s'appellent Pocky.


Mikado désigne l'Empereur, la fonction impériale.

Au Japon..

- il est malpoli de se moucher en public, mais renifler ne l'est pas (même si c'est bruyamment et longtemps)

- les fruits sont si chers que l'on peut acheter une belle boîte-cadeau pour les offrir

- on compte sur ses doigts en les repliants un à un

- on arrose jamais son riz de sauce soja, et encore moins sucrée. Et le gingembre doit être pris entre chaque sushi ou sashimi afin de "nettoyer" le palais entre 2 saveurs

- quand on prend le bus on monte par l'arrière, on descend par l'avant et on paye en sortant

- on mage ensembles, on partage tous les plats

- quand vous parlez à un Japonais et qu'il acquiesce oui qu'il dit "oui oui oui"..., ça veut juste dire qu'il écoute

- ça ne choque personne si vous repartez en dogi et hakama sur votre vélo après un cours

- il y à beaucoup de libellules l'été, de lucioles, de cigales qui chantent. Et de gros cafards aussi.

- quasiment rien est volé, il n'y à pas d'antivol sur les vêtements dans les magasins, aucun agent de sécurité aux entrées et beaucoup de choses sont en accès libre

- on paye ses factures dans les "konbini" contraction de "convenience store" ou petits commerces de proximités

- on ne doit pas se servir soi-même à boire, mais servir quelqu'un qui vous servira en retour

- faire autant de vélo modifie votre façon d'être piéton, solidarité de cyclistes

- les postes de travaux publics la nuit ressemblent toujours à un stand de fête foraine avec des lumières de toutes les couleurs, ça clignote de partout et les ouvriers portent eux aussi des blousons qui clignotent

- il y à des wagons de métro réservés aux femmes aux heures de pointes à cause des hommes aux mains baladeuses ou des "renifleurs" de femmes

- on utilise jamais de zori pour se rendre sur le tatami, mais une unique paire de claquettes est toujours à disposition pour celui qui se rend aux toilettes ou ailleurs

- souvent la personne qui va vous servir dans un restaurant ou un bar s'accroupie à côté de vous pour prendre votre commande, les premières fois c'est vraiment troublant

- un Mojito est plus souvent sans alcool, le vin rouge servi froid et dans certains cafés un expresso c'est un café au lait...

- tout est sur-emballé, même une baguette de pain aura droit à un étui en papier scotché + un joli sac en plastique (scotché aussi parfois, on ne sait jamais des fois qu'elle décide de voler)

- au Japon le client est vraiment roi, et couronné de courtoisie

- beaucoup de femmes achètent de drôles de rasoirs et se rasent le visage, les bras

- on peut manger des carottes rouges en hiver, ainsi que les noix du ginkgo biloba cet arbre d'Asie dont la feuille est l'emblème de la ville de Tokyo, c'est très bon

- les japonais dorment tout le temps dans les transports, même ailleurs et très souvent

- quand par malchance il vous arrive de faire tomber une guirlande de vélos façon dominos, en moins de quelques secondes une âme charitable volera toujours à votre secours pour vous aider à les ramasser : parfois même un petit garçon de 10 ans.. après ça vous aussi, vous descendez toujours de votre vélo pour aider le prochain malheureux

- ça sent la viande grillée presque partout dans les rues des quartiers de restauration, et les japonais mangent peu souvent de sushi

- les filles s'habillent très court, toute l'année mais portent des gants jusqu'aux épaules en été