Capitale électrique    

 

Les quartiers et les incontournables de la plus grande mégapole au monde 

étoile dorée

SHINJUKU

gigantisme | aikikai | lost in translation

C'est à la fois l’un des plus grands quartiers et l’un des plus animés de Tokyo. C’est un centre d’affaires important, un quartier de gratte-ciels, de grands magasins, de cinémas, de grands hôtels, de bars, de cafés et de restaurants. Il offre plusieurs visages.

 

Que faire ?
. la mairie de Tokyo  / city hall

observatoires au 45ème étage, entrée gratuite. 
. la rue électrique (denki-gai)  

de grands magasins d’électronique dont Bic Camera et Yodobashi Camera
. le gratte-ciel de Nishi Shinjuku   et notamment Tour Cocon (voir la rubrique architecture) et le fameux hôtel "Park Hayatt Tokyo" pour revivre les scènes de “Lost in translation”
. la Shinjuku Southern Terrace   

une promenade de 350 m bordée de nombreuses boutiques
. Kabukichô  

étincelant de néons, le quartier chaud, l’un des hauts lieux de divertissement de Tokyo avec bars, restaurants, théâtres, cinéma, salles de jeux, karaoke, « host clubs », « love hôtels »…Site Web : 

http://www.d-kabukicho.com/en/ (plan du quartier et adresses)
. les ruelles de Golden-gai  

a côté de kabukichô, dans ces étroites ruelles, se côtoient de minuscules bars, comme des boîtes d’allumettes, restituant l’atmosphère des années 50.  Il est composé de six ruelles étroites parallèles qui sont reliées par des passages encore plus étroites et une autre ruelle perpendiculaire, avec quelque 200 bars. Chaque maison ne dépassant pas 10m2, si petits qu’ils ne peuvent accueillir souvent pas plus de 5 ou 6 clients en même temps. Connu comme un lieu de rencontre pour les intellectuels, cinéastes, écrivains et musiciens, certains n’acceptent que des habitués. Cependant, beaucoup d’autres ouvrent la porte pour non-habitués, vous trouverez même les efforts de quelques uns qui affichent des enseignes et des listes de prix en anglais. L’atmosphère très particulier, un lieu qui n’a pas d’équivalant, de dépaysement garanti et beaucoup plus sûr qu’il ne paraît !

. L'AIKIKAI Hombu Dojo 

AKIHABARA

anime | électronique | manga

Dans la seconde moitié des années 1940, ce quartier surnommé aujourd’hui 

« Electric Town » s’était spécialisé dans la distribution de radio lorsque ce média était la principale source d’information. Plus tard, des magasins se sont spécialisés dans les appareils électroménagers, puis ont élargi leur marché aux équipements électriques et électroniques.

 

Le développement le plus récent est l’émergence d’Akiba comme centre de la culture « animé », avec la multiplication de magasins de jeux vidéo, manga et autres objets d’animation. En plus des magasins classiques, on voit des établissements particuliers, tels que spécialisés pour le « cosplay ».

 

On trouve de nombreux "Maid cafés" dans ce quartier, et les serveuses s’habillent en personnages de manga ou de dessins animés pour vous servir. 

 Image : annuaire-web-france.com.jpg

ASAKUSA

temples | vieille ville | souvenirs

Asakusa est le centre de la shitamachi – la ville basse – et constitue le vieux Tokyo.

Situé le long du fleuve Sumida, Asakusal fut, durant plusieurs siècles, le quartier des divertissements et des plaisirs (hanamachi). Le symbole d’Asakusa est le temple bouddhiste Sensoji, fondé au 7e siècle, dédié à la déesse Kannon.

On y accède par une imposante porte, Kaminari-mon, marquée d’une énorme lanterne rouge. La rue Nakamise dôri, très commerçante, offre aux visiteurs et aux touristes les spécialités locales et les souvenirs les plus variés. Le charme d’Asakusa réside dans l’énergie que dégagent les voix des chauffeurs de pousse-pousse, et les touristes venus prendre en photos les lanternes géantes en papier ou acheter les souvenirs dans les nombreuses boutiques.


Que faire ?
.le temple Sensô-ji

et l’allée piétonne Nakamise qui mène au Sensô-ji existait déjà à la fin 17e siècle. 89 boutiques l’occupent aujourd’hui sur 250 m ! (image)
. l'avenue Kappabashi Dôgugai

a l’ouest d’Asakusa, cette rue regroupe plus de 170 magasins spécialisés en ustensiles de cuisine, y compris les outils artisanaux .

HARAJUKU

sanctuaire meiji | cosplay | avant-garde

Situé dans l'arrondissement de Shibuya, Harajuku est l’un des quartiers incontournables de Tokyo. C’est le centre de la culture et de la mode pour les adolescents, collégiens et lycéens. Celui-ci se concentre dans la rue Takeshita Dôri et ses rues latérales, bordées de boutiques de vêtements neufs et d’occasion hyper branchés. Pour la découvrir dans ses tendances extrêmes, promenez-vous le dimanche près de la station de Harajuku où se rassemblent de nombreux jeunes vêtus de costumes délirants, les fameux cosplay (costume play), qui s’inspirent des personnages de dessins animés, de manga, de musiciens punk, etc.


Que faire ?

. le sanctuaire Meiji (Meiji Jingû) 

dédié à l’Empereur et à l’Impératrice Meiji il est entouré d’une forêt artificielle, le parc Yoyogi, qui s’étend sur 70 hectares et compte près de 170.000 arbres de 365 espèces différentes (actuellement 246) . Ces arbres sont en réalité des dons provenant de tout le Japon lors de la construction du sanctuaire en 1920. Jingû Gyoen, le jardin impérial, compte plus de 150 espèces d’Iris et de nénuphars.
Site Web : 

http://www.meijijingu.or.jp/english/index.html (toutes les informations que l’on veut savoir sur le sanctuaire, dont les horaires d’ouverture, le calendrier annuel des cérémonies, les étiquettes…)
. le sanctuaire Tôgô (Tôgô Jinja) 

À ce petit sanctuaire dédié à la mémoire de l’amiral Tôgô Heihachirô, héros national de la bataille contre les Russes en 1905, a lieu un marché aux puces les 1er, 4ème et 5ème dimanches du mois.
. musée Ota 
. design Festa Gallery 

 Image : reynalddrouhin.net.jpg

SHIBUYA

hachiko | shopping fou | croisement

Si l'on veut commencer la journée à minuit c'est à Shibuya qu'il faut aller !

Un vrai "Time square" japonais tapissé d'écrans géants autour du plus vaste passage clouté du monde.

Près de la gare de Shibuya se trouve la petite statue du célèbre chien Hachiko qui resta si fidèle à son maître qu'il allait retrouver à la sortie de son travail chaque soir, qu'il continua le rituel de venir l'attendre même après le décès de celui-ci et jusqu'à sa propre mort. Les Japonais honorent toujours sa mémoire en se donnant rendez-vous à la statue.

Que faire ?

. tester un Love-hotel ? derrière la tour 109 se déploie l'industrie du sexe et ces établissements principalement contrôlés par les yakuzas cachent, derrière des façades flashy, des chambres à l'ambiance trash ou cosy, féodale ou S/M.. On loue à l'heure ou plus, très fréquentés par les couples vivant chez leurs parents ou souhaitant un peu plus d'intimité ou tout simplement de fantaisie.

. danser jusqu'à l'aube au CLUB ZERO

http://aoyamazero.com/club/date/2018/11/ sur les bons vieux basique de la House avec des DJ vétérans tels que DJ Nori ou Wada. Café cool le jour et night-club la nuit.

. s'offrir une soirée karaoke

au Shibuya-Est :

http://www.shibuyaest.co.jp/ 

. le parc YOYOGI, ou Yoyogi Koen.

L'un des plus grands parcs de Tokyo. Préférez le weekend où vous croiserez les amateurs de cosplay (costume player où l'art de s'habiller et se grimmer en personnages de manga et d'animés) vous  profiterez des balades et pique-niques que les Japonais affectionnent en famille.

Idéal de s'y rendre le dimanche pour y admirer les épatants danseurs de rockabilly ! ça vaut le détour.. !

 Histoire-de-Voyager est né à KYOTO en 2013
  • Facebook
Voyages au Japon
Voyages au Japon
Voyages au Japon

Photographies Mers & Mondes 

Histoire-de-Naviguer

Paiements sécurisés