Félicités fluides et gustatives

KYOTO

 

WAGYU, boeuf de KOBE et d'ailleurs

Mondialement reconnue pour sa texture et sa saveur, la viande du boeuf wagyu offre une expérience gustative absolument unique et exceptionnelle, réellement inoubliable.

Grâce au "marbrage" de cette viande persillée, dont la structure est dû à sa propenson génétique à fixer les graisses à l'intérieur de la chair (shimofuri), l'aspect en bouche est d'une exquise délicatesse.

«Wagyu» signifie littéralement «bœuf japonais" (wa 和 du Japon, gyu 牛 boeuf) mais tous les bovins élevés au Japon ne sont pas admissibles à cette appellation.

La variété tajima-gyu ou kuroge washu (crin noir ou "noir japonais") représente la plus large part de boeuf wagyu, pour une majorité de 95% du marché. En outre le terme kokusan-gyu désigne toutes les vaches élevées au Japon. Tajima est le nom d'une ancienne province du Japon qui recouvrait l'espace nord de l'actuelle préfecture de Hyogo.

Le boeuf de Kobe qui est le plus connu internationalement, se trouve être en fait le bœuf Ohmi ou Ômi, et provient des kuroge noirs japonais élevés dans la préfecture de Shiga (au nord-est de Kyoto).

Ces animaux sont très simplement nourris de céréales riches : soja, riz, maïs, orge, fèves et diverses pailles de céréales, ainsi que d'herbe fraîche gorgée d'eau pure du grand Lac Biwa.

Notre article complet qui fera de vous un incollable sur le WAGYU !

déguster du boeuf WAGYU à Kyoto ? notre sélection :

- RIVE GAUCHE

- HAFU

- POUND

- GOTTIE's beef

(si Google ne traduit pas les pages, demandez-nous et nous vous fournissons les adresses exactes !)

KAMERIN

Nabe : le pot-au-feu-sur-la-table-japonais

Le Nabemono (nabe "casserole" et mono "chose, objet, matière") ou simplement nabe, est une variété de pot-au-feu ou fondue japonaise.

La plupart des nabe sont des ragoûts et des soupes servis pendant les saisons les plus froides. Dans le Japon moderne, ils sont maintenus au chauds à la table grâce à des réchauds à gaz..

Le plat est généralement cuit sur la table et les convives peuvent choisir les ingrédients qu'ils souhaitent y cuire. On le mange avec le bouillon ou en faisant trempette. Plusieurs ingrédients peuvent également être ajoutés successivement au pot.

    

Une très belle adresse, comptez 2800 yens par personnes seulement, à partir de 4 personnes.

On sert aussi de la viande de cheval.. et une sélection intéressante de bières pression.

http://kamerin.jp/

MUSASHI sushi

Au tapis !

Le kaitenzushi ou "sushi tournant".

 

Pas besoin de passer commande il suffit de faire son choix et se servir au passage des assiettes de sushi devant soi, et la note sera calculée selon le nombre et/ou le type d'assiettes vides.

 

Environ 137 yens / paire, le sushi ludique et économique !

http://www.sushinomusashi.com/omise/index.html

HANASHIMA

KAISEKI succulent

Seulement sept places disponibles autour du comptoir pour ce joli petit restaurant-boudoir ultra traditionnel, annoncez votre budget, HANASHIMA-san mitonne alors un repas unique rien que pour vous, fait de produits frais et en toute célébration de la saison.

 

Une « cuisine aléatoire » fine et colorée à souhait, apparaissant par magie juste sous vos yeux, ici on vous demande votre humeur du jour et vos préférences, quels aliments aimez-vous ou n’aimez-vous pas, on est juste dans l’instant , un verre de sake raffiné à la main pour commencer et le chef d’officier.

Le restaurant porte tout simplement son nom à lui « l’île aux fleurs »…Tout près du temple KODAIJI, en dessous du sanctuaire YASAKA jinja, dans le quartier d’ Higashiyama « la montagne de l’est », l’établissement se situe dans un cercle de villas et autres belles bâtisses de la noblesse japonaise datant parfois du 14ème siècle.

 

Ouvert tous les jours. Menu Kaiseki à partir de 10 000 yens.

Déjeuner : 11: 00 ~ 14: 00 (dernière commande 13:30) 

Dîner : 17: 00 ~ 23: 00 (dernière commande 22:00)

Oshokujidokoro kinkaku

3 minutes à pied du PAVILLON d'OR,  à volonté pendant 60 minutes 

Un très bel établissement avec buffet à volonté !
En effet, situé au nord-ouest de la ville, l'on trouve peu de restaurants directement aux abords du site, cet établissement est à tester lors de votre visite du Kinkaku-ji, une véritable institution pour une cuisine typique de KYOTO.

Le lunch est à 1800 yens comprenant le buffet. Spécialité de TOFU bouilli ou yudofu. 

 

Accès en BUS : lignes n° 12.59.101.204.205, ou à vélo.

 

https://kinkaku.owst.jp/en/

GYUZEN

La fondue à volonté

Connaissez vous le Shabu-Shabu ?

L’onomatopée du bruit de la viande plongée dans le bouillon chaud..

Une délicieuse fondue (spécialité de boeuf et porc de Kagoshima) et de légumes, ici à volonté pendant 90 min à partir de ¥2400 par pers.

 

Plusieurs adresses dans la ville, ainsi qu'à Gion, un grand volume très moderne et chaleureux.

http://www.novalink.co.jp/

CAFE BIBLIOTIC

et sa boulangerie

Des murs de livres, un étage ouvert avec balustrade et un poêle à bois ! plus que bienvenu lors des froids après-midis d'hiver.

 

Une cuisine de produits frais suivis d'une addition à bonne température.

 

Une chouette petite boulangerie est attenante au café à droite, on y trouve entre autre de délicieux croissants au zeste de citron...

http://cafe-hello.jp/

MIMASU-YA

Mythique ruelle de Pontocho

Au coeur de l'une des plus ancienne rues de la ville et à ne pas manquer,on y croise souvent des geiko. Composée principalement de restaurants, elle longe la rivière Kamogawa.

 

Voici l'une de nos adresses favorites, vous serez accueillis avec le sourire très chaleureux de Nobu-san, le maître des lieux. Le couloir d'entrée est bordé d'une grande baie vitrée donnant sur les fourneaux d'où le nom de l'établissement "l'endroit où l'on voit".

La cuisine est élégante et de bon rapport qualité/prix pour le quartier !

L'établissement possède plusieurs salles de bars ou restaurant dont certaines avec vue directe sur la rivière, ou terrasse l'été comme la plupart des restaurants de ce côté de la ruelle.

https://mimasuya.owst.jp/

YAOICHI Savory

Le Monoprix d'ici

Installé sur le toit d'un grand magasin d'épicerie et produits maraîchers raffinés avec un potager intégré au 3ème étage du bâtiment en plein centre-ville !

 

Ce café-restaurant vous séduira par la richesse de ses matières premières et de ses fruits et légumes bio cultivés par de petits producteurs japonais, mais le grand magasin vaut en lui-même le détour.

 

Etape sympathique pour une pause-café en cours de shopping nous vous recommandons leur tarte Tatin....dé-li-cieuse !

http://www.kyotoyaoichihonkan.com/restaurant02.html

SAMURAI CAFE SHI-SHIN

Boustifaille féodale

Une cuisine locale et traditionnelle et des sake et liqueurs de toutes les regions du Japon.

Vous dégusterez les recettes appréciées de certains samurais, accompagnées du sake préféré du célèbre Date MASAMUNE !

L'établissement est tenu par Tomonari HAMAMURA, un kendoka à l'esprit profondément épris du bushido, son désir est aussi de réinsérer la cuisine traditionnelle japonaise afin de préserver les traditions.

Le SHISHIN se voue aussi d'être un lieu d’activisme culturel, ou pourront se présenter des conférences, débats/cours et activités culturelles en tout genre, des cours de shamizen un samedi / mois etc...

 

Que dire de ses sashimi de thon bonite ... ... à fondre de plaisir.  (photo)

http://universalpeace.co.jp/shishin/

CAFE INDEPENDANTS

Saoul-sol

Invisible de la rue, seule une pancarte et un escalier derrière une petite porte vous conduiront. Le sol décoré de mosaïques, vieux murs, une ambiance très sud-américaine, en fait.

 

Belle programmation musicale, les concerts se succèdent et ne se ressemblent pas. Underground. 

 

Déjeuner et dîner à prix très corrects.

 

http://www.cafe-independants.com/

 

Please reload

 Histoire-de-Voyager est né à KYOTO en 2013
  • Facebook
Voyages au Japon
Voyages au Japon
Voyages au Japon

Photographies Mers & Mondes 

Histoire-de-Naviguer

Paiements sécurisés